21-23 rue Klock 92110 Clichy
01 41 05 02 02
Météo des taux CAFPI - juin 2016

A quand le crédit immobilier gratuit ?

9 juin 16

Relations presse immobilier
Contact médias : Carol Galivel - 01 41 05 02 02

Les taux fixes viennent de franchir un pas de plus vers le bas : 0,82% sur 10 ans, 1,04% sur 15 ans, 1,30% sur 20 ans et 1,45% sur 25 ans pour les meilleurs dossiers négociés par CAFPI.
Les taux fixes viennent de franchir un pas de plus vers le bas : 0,82% sur 10 ans, 1,04% sur 15 ans, 1,30% sur 20 ans et 1,45% sur 25 ans pour les meilleurs dossiers négociés par CAFPI. Tous les emprunteurs profitent de cette situation exceptionnelle : même les taux les plus hauts obtenus par CAFPI pour des emprunteurs plus « risqués » (1,85% sur 20%, par exemple), sont inférieurs de 25 points de base (0,25%) en moyenne par rapport aux taux du marché.
 
Indices au plancher. Le taux de l’OAT 10 ans est encore dans le vert, à 0,47%, proche de son plus bas historique (0,41% en avril 2016). Le taux directeur de la BCE est à 0. Et avec un indice Euribor 1 an à – 0,014%, on s’interroge sur ce que vont devoir faire les banques pour les emprunteurs à taux variable : leur rembourser une partie de leurs échéances ?  Jamais un tel scénario n’avait été envisagé jusqu’à présent.
 
Dynamique porteuse. Sur 20 ans, une mensualité de 1 000 euros permet d’emprunter jusqu’à 200 000 euros pour les meilleurs profils. Le pouvoir d’achat immobilier a augmenté de 55% depuis 2012, ce qui revient à acheter 35 m² supplémentaires en moyenne. Il s’en suit une dynamique incroyable en faveur de l’achat immobilier : face à la volatilité des placements financiers, ils privilégient les « actifs réels », au premier rang desquels la pierre.
 
Tous les emprunteurs gagnants. Comme l’argent ne coûte pas cher non plus aux banques, celles-ci sont prêtes à financer tous les ménages solvables. Les primo-accédants font un retour en force (40% de la clientèle CAFPI en mai). Quant aux investisseurs, ils obtiennent de meilleurs rendements locatifs et bénéficient d’un véritable effet de levier, le loyer de l’argent étant sensiblement inférieur à celui de la pierre. Cerise sur le gâteau pour les jeunes en bonne santé, la négociation de l’assurance-emprunteur procure une réelle baisse du coût total du crédit.
 
CAFPI en pleine activité. Après un début d’année calme, les demandes de prêt se sont accélérées depuis le mois d’avril. CAFPI connaît des records de montage de nouveaux dossiers, au point de rattraper le début d’année plus tranquille et d’atteindre des volumes équivalents à ceux de l’année dernière. Les taux extrêmement bas sont aussi une aubaine pour les opérations de regroupement de crédit dont les demandes sont en hausse auprès du N° 1 des Courtiers en crédit immobilier.
plan du site mentions légales haut de la page