21-23 rue Klock 92110 Clichy
01 41 05 02 02
< >
Communiqué de presse BARNES - villa de René Egger à Marseille

Vente de la villa de René Egger, célèbre architecte marseillais

16 juin 16

Relations presse immobilier
Contact médias : Carol Galivel - 01 41 05 02 02

En 1955, alors qu’il travaille à la reconstruction du Vieux Port avec Fernand Pouillon, René Egger fait construire sa maison sur une grande parcelle de terrain issue du démembrement du Parc Talabot, surplombant la corniche et les plages du Prado.
Entre 1948 et 1974, René Egger a été l’architecte qui a façonné les constructions nouvelles de la Ville de Marseille.
 
Une résidence privée unique dans l’œuvre de l’architecte
 
En 1955, alors qu’il travaille à la reconstruction du Vieux Port avec Fernand Pouillon, René Egger, qui est décédé en février 2016, à l’âge de 100 ans, fait construire sa maison sur une grande parcelle de terrain issue du démembrement du Parc Talabot, surplombant la corniche et les plages du Prado. 
 
C’est la seule résidence individuelle privée que l’architecte ait conçue au cours de toute sa carrière.  Elle est aujourd’hui mise en vente par BARNES Provence - Littoral. Loin du modernisme et de l’ostentatoire, cette maison, édifiée en belvédère, s’inscrit dans la tradition méditerranéenne : façades Nord et Est destinées à protéger des vents dominants, tandis qu’au Sud, de grandes baies vitrées ouvrent sur de larges terrasses et patios. 
 
Construite à partir de pierres massives et de bois tropicaux, la maison, d’une superficie de 500 m² sur deux niveaux, comprend : 
- au rez-de-chaussée de 240m², une cuisine-salle à manger et un salon ouvrant sur des terrasses, un bureau, une buanderie, 3 chambres et 2 salles de bain ; un large escalier en bois conduit à l’étage supérieur.
- à l’étage, un vaste hall, une triple réception donnant sur les jardins et les terrasses panoramiques, face à la mer, un bureau, une chambre parentale avec terrasse, salle de bains et dressing ainsi qu’une cuisine (avec office et lingerie) donnant sur un patio à claustra. 
 
Un appartement de gardien et un vaste garage complètent ce bien. 
 
Des droits résiduels à construire sur un site historique et enchanteur
 
La maison est bâtie sur un terrain de 3 200 m² planté de nombreuses essences méditerranéennes, dont certaines espèces exotiques datent de la création du parc. Le jardin est agrémenté d’un court de tennis et d’une piscine de forme ovoïde, en pâte de verre bleu foncé, protégée par un mur de pierres sèches. La parcelle dispose d’une constructibilité résiduelle : un permis de construire pour une maison de 197m² a été délivré par la mairie de Marseille en 2015.
 
Le Parc Talabot a été créé à la fin des années 1850 sur la colline du Roucas Blanc par Paulin Talabot, industriel et financier qui contribua, notamment, à la création du Crédit Lyonnais, de la Société Générale et de la compagnie de chemin de fer PLM (Paris-Lyon-Méditerranée).
 
Il transforme un terrain de 25 ha en un extraordinaire jardin irrigué par le canal de la Durance, rassemblant une collection unique de conifères, d’arbustes et de plantes exotiques. En 1860, il fit construire le Château Talabot, l’une des bastides les plus connues de Marseille. En 1885, à la mort de Talabot, le château et son domaine de 15 ha sont vendus. Le reste du parc est loti en 1931.
 
 
plan du site mentions légales haut de la page