21-23 rue Klock 92110 Clichy
01 41 05 02 02
Communiqué de presse - Primo-accession Paris

Primo-accédant : oui, il est encore possible d’acheter à Paris !

27 avr. 17

Relations presse immobilier
Contact médias : Carol Galivel - 01 41 05 02 02

Contrairement à une idée reçue, il est encore possible de devenir propriétaire à Paris. De même, acheter dans la capitale ne coûte pas obligatoirement beaucoup plus cher que louer. La preuve
Contrairement à une idée reçue, il est encore possible de devenir propriétaire à Paris. De même, acheter dans la capitale ne coûte pas obligatoirement beaucoup plus cher que louer. 
La preuve ? CAFPI a récemment répondu à la demande de Jason, un jeune cadre de 29 ans, célibataire. 
 
Devenir propriétaire à Paris pour un effort mensuel supplémentaire de seulement 69 € !
 
Projet : l’achat d’un 32 m2 dans le 10ème arrondissement.
Budget : 293 049 € tout frais compris. 
Apport : 45 000 € 
Besoin de financement : 248 049 €
Revenus : 2 822 € net /mois.
 
Face à un vendeur qui le presse de se décider et à sa banque qui fait la sourde oreille, Jason mandate CAFPI pour boucler son opération en un temps record.
 
Les solutions de financement CAFPI :
- Mobilisation du Prêt Paris Logement (PPL) 0 % pour un montant de 24 200 € remboursable sur 15 ans.
- Mise en place d’un prêt à paliers de 223 849 € sur 25 ans, afin de limiter les mensualités (assurance - 25 € - comprise) à 909 € pendant 15 ans, puis à 1 300 € pendant les 10 années restantes.
Un montage qui permet au démarrage de maintenir l’endettement de Jason sous la barre des 33 %. Et dans 15 ans ? S’il n’a pas revendu son logement, il remboursera 1 300 €  par mois. Une échéance supportable si son salaire annuel est revalorisé de 1 % par an en moyenne sur la période.
 
Conclusion : Grâce au coup de pouce financier du PPL 0 % et à CAFPI, ce jeune cadre parisien jusque-là locataire d’un appartement dans le 17ème arrondissement pour 840 € par mois est devenu propriétaire pour un effort mensuel supplémentaire de seulement 69 € !
plan du site mentions légales haut de la page