21-23 rue Klock 92110 Clichy
01 41 05 02 02
Le communiqué en PDF

Un dirigeant d’entreprise à la tête du recouvrement des cotisations sociales en région parisienne

30 jan. 18

Relations presse immobilier
Contact médias : Carol Galivel - 01 41 05 02 02

Jérôme Quentin-Mauroy, président de Tagerim, élu président de l’URSSAF Ile-de-France
L’URSSAF Ile de France est de loin le premier organisme social du pays : il encaisse chaque année 111 milliards d’euros, pour 1,3 million de cotisants. Il n’emploie pas moins de 2 700 salariés. C’est dire le poids politique, économique et social de cet organisme privé, doté d’une mission de service public. Jérôme Quentin-Mauroy, à la tête de Tagerim, société de promotion immobilière et de gestion hôtelière en devient le nouveau Président.

Les 22 URSSAF de France sont toutes organisées de la même manière. Un conseil d’administration de 20 personnes supervise la gestion. Ses membres sont désignés par le préfet de région, sur proposition des organisations syndicales : huit administrateurs représentent les salariés, assurés sociaux, huit autres forment le collège des employeurs et professions libérales ainsi que quatre personnalités qualifiées. Pascal Aubert, de la CFDT, et Christian Colinet, de FO en sont les deux vice-présidents.

Élu par ses pairs, Jérôme Quentin-Mauroy entame un mandat de quatre ans, au cours desquels il a bien l’intention de faire passer à l’ensemble du conseil, l’idée selon laquelle chacun, employeur ou salarié, est embarqué dans le même combat et qu’il a la responsabilité de le mener à bon terme.

« Je serai attentif au bon fonctionnement du conseil d’administration, prenant en compte la qualité des services aux cotisants, les performances en matière de recouvrement et le respect des droits et devoirs de chacun, mais aussi et surtout à la lutte contre le travail illégal qui à terme détruit l’emploi et empêche une concurrence saine entre entreprises ».

Les cotisations sociales peuvent donner lieu à des contentieux. Il existe au sein même de l’URSSAF la commission des recours amiables. Composée de quatre administrateurs, elle statue sur les recours présentés par les cotisants qui font l’objet de redressements ou qui demandent des délais de paiement de cotisations.

Au-delà des visages, c’est une autre façon d’envisager ses missions et ses méthodes de gouvernance que chacun met en place. L’URSSAF Ile-de-France prendra sa part dans cette réflexion commune.
plan du site mentions légales haut de la page