Communiqué de presse Novaxia - Bilan 2018 et perspectives 2019

BILAN 2018 et PERSPECTIVES 2019

25 jan. 19

Relations presse immobilier
Contact médias : Carol Galivel - 01 41 05 02 02

Toutes les entreprises doivent se poser cette question de confiance : quelle est ma raison d’être ? Novaxia répond sans hésiter : se mettre au service de l’humain et des territoires, en privilégiant l’existant. C’est pourquoi, plus que jamais, en 2019 et dans les années à venir, la réhabilitation de l’ancien sera au centre de son dispositif stratégique.

BILAN 2018 : une année record de plus !

  1. Investissement et Levées de fonds

 

Après les records de 2016 et 2017, où la collecte avait bondi chaque année de plus de 60%, Novaxia Asset Management confirme sa capacité à drainer annuellement 100 millions d’euros.

Preuve que, désormais, son modèle économique est non seulement compris par les investisseurs, mais qu’il est même recherché.

 

Les chiffres clés

  • 100 millions € collectés, 135 millions € investis
  • 10 000 investisseurs
  • 16 fonds
  • Lancement de 4 nouveaux fonds

 

En 2018, son offre auprès des investisseurs s’est étoffée avec la 5e génération de Novaxia Immo Club, son fonds PEA, et l’offre IR Novaxia Immo Avenir. De son côté, le fonds dédié aux investisseurs professionnels, le FPCI Immo Evolution 2, a atteint son objectif de 25 millions d’euros de levée de fonds

Grâce à Novaxia Foncier Select, le premier fonds institutionnel créé par Novaxia Asset Management avec le groupe BPCE, la société élargit sa clientèle et clôture la première levée de fonds en janvier 2018 avec un total de 25 millions d’euros.

Cette collecte a permis l’acquisition de plusieurs actifs stratégiques par leurs emplacements, et par leur potentiel de valorisation. Il s’agit en particulier des immeubles acquis à Paris, rue de Buzenval, à Maisons-Alfort et du siège de l’INPI à Nanterre. 

Une année marquée par le développement de l’équipe …

En interne, l’année a aussi été marquée par un renforcement des équipes de Novaxia Asset Management. En octobre, Nicolas Kert a été nommé directeur général. Il a été rejoint par David Seksig, au poste de Directeur Général Adjoint, en charge des gestions, ainsi que Dounia Allali en qualité de RCCI et Pierre-Antoine Burgala-Dupont en qualité de Directeur des Partenariats. Dounia Allali, avocate de formation avec une expérience en société de gestion, a pour mission de veiller à la conformité avec la réglementation des activités de Novaxia Asset Management. Pierre-Antoine Burgala-Dupont, issu de la banque et de la finance, est chargé de fidéliser le portefeuille existant et de développer de nouveaux partenariats.  Les recrutements engagés permettront à terme de doubler l’effectif de la filiale

 

  1. Le développement immobilier

 

Les chiffres clés

  • 3 livraisons, 508 lots représentants 116 millions €
  • 5 démarrages travaux, 520 lots représentants 316 millions €
  • 5 lancements commerciaux, 638 lots représentants 307 millions
  • 9 nouveaux projets signés représentants 375 millions € qui viennent grossir le portefeuille existant pour le porter à 35 projets pour près de 2 milliards d’€
  • 10 Dossiers finalistes sur les grands concours

 

  1. Une stratégie impact investing engagée

 

Selon Joachim Azan « chaque entreprise doit définir sa raison d’être et réfléchir à son impact sur la société, l’économie et l’environnement.  La place d’acteur majeur que Novaxia est en train de prendre dans le cadre de la transformation urbaine nous a poussés à dépasser cette simple réflexion, pour aujourd’hui formaliser notre démarche à impact positif et prendre des engagements chiffrés à horizon 2024. C’est sur la base de nos réalisations déjà existantes, et en continuant de vouloir voir et aller plus loin, que nous avons élaboré notre stratégie d’impact positif.

Chez Novaxia nous intégrons d’ores et déjà pleinement la dimension environnementale et sociétale dans l’ensemble de nos projets. Nous nous engageons avec chacun d’eux à développer les hommes, les territoires et l’économie à la lumière d’indicateurs qui attestent de notre performance au regard des objectifs fixés : le nombre de personnes pour lesquelles nous participons à l’amélioration des conditions de vie ; le nombre de m2 réhabilités ainsi que le nombre d’emplois créés...18 critères ont ainsi été élaborés ».

À titre d’exemple, pour illustrer cet engagement, l’utilisation de la vacance c’est-à-dire le temps, qui s’inscrit entre l’acquisition et le début des travaux, est utilisé par la société au bénéfice de tous. Le projet rue Lacépède de transformation d’un hôtel particulier en logements en est l’illustration. De cette façon Novaxia en partenariat avec les associations plateau urbain et Aurore aura permis de faire du logement d’urgence, d’accueillir de jeunes startup et un collectif d’artistes. Celui-ci à l’initiative du premier théâtre immersif aura conquis plus de 10 000 spectateurs en 2018. « Nous avons été heureux et fiers de concourir à un tel projet culturel ».

 

Une activité soutenue politiquement

Dans l’environnement politique, économique et social, l’événement marquant de 2018 a été l’adoption de la loi ELAN, qui comporte un important volet en faveur de la réhabilitation en logements d’immeubles de bureaux jugés obsolètes. Cette mesure est une forme d’hommage à la stratégie visant à privilégier la restauration de l’existant, tel que Novaxia l’a décidé dès sa création voici dix ans et dont l’entreprise est précurseur. « Parmi les mesures prises, le bonus constructibilité de 30 % permet donc de compenser à la fois les surcoûts de construction, mais aussi les pertes de surfaces », poursuit Joachim Azan. Novaxia s’est engagée dans l’accélération de la transformation du bureau en logement en signant la charte d’engagement le 28 mars dernier visant à transformer 500 000m² de bureaux en logements d’ici fin 2022


PERSPECTIVES 2019

Voir encore plus grand !

 

Toutes les entreprises doivent se poser cette question de confiance : quelle est ma raison d’être ?

Novaxia répond sans hésiter : se mettre au service de l’humain et des territoires, en privilégiant l’existant. C’est pourquoi, plus que jamais, en 2019 et dans les années à venir, la réhabilitation de l’ancien sera au centre de son dispositif stratégique. 

 

Faire de l’obsolescence une opportunité

C’était une intuition dès la création de la société. Désormais, elle est une profession de foi, partagée par l’ensemble des collaborateurs, et comprise par le marché. Sans ambigüité, l’actif obsolète est le gisement de Novaxia.

« D’autres acteurs de l’immobilier voient en l’obsolescence un mal nécessaire, tant ils sont convaincus que seul le neuf incarne le progrès. Pour nous, c’est au contraire une source de valeur, pour nos investisseurs, mais aussi pour les territoires, les hommes et l’environnement », indique Joachim Azan, Président-Fondateur de Novaxia.

C’est pourquoi Novaxia s’engage résolument dans la transformation, la modernisation, le recyclage, le réemploi de l’existant. Le groupe a cassé les codes en inventant de nouveaux modèles.

 

Une forte ambition de croissance

« De la référence, nous souhaitons maintenant être leader de la transformation urbaine !

Concrètement, la mise en œuvre passera par le développement des filiales Novaxia Investissement et Novaxia Développement sur le marché, dans l’objectif de libérer les énergies de chacune. Autrement elles seront en capacité de se développer librement indépendamment l’une de l’autre.

Il s’agit pour Novaxia de s’adapter au marché, d’anticiper son évolution, de s’adapter à la réglementation et de capter d’autres gisements de valeurs, sur lesquels elle n’intervient pas aujourd’hui. Les opérations de reconversion sur lesquelles nous intervenons sont de plus en plus importantes, avec une collecte à 100 millions d’euros, certains actifs ne sont pas à notre portée, alors qu’ils sont un levier de croissance pour l’ensemble du groupe », indique Joachim Azan.

 

Énergies libérées : des traductions concrètes et un plan stratégique déployé sur 5 ans.

 

Concernant « l’Investissement », un objectif : faire passer la collecte de 100 à 500 millions d’euros

Comment ?

  • Élargissement des immeubles cibles permettant de pénétrer un marché de 25 millions de m². Il ne s’agira plus d’acquérir des immeubles obsolètes vides, mais loués en phase d’obsolescence
  • Élargissement de la clientèle d’investisseurs de niche à celle de masse passant d’une collecte de 1 milliard € à 10 milliards
  • L’agilité instituée en philosophie de management se traduira chez Novaxia Asset Management par l’invention de nouveaux modèles de croissance. Des SCPI et OPCI d’un genre inédit vont être lancées. Un volume d’affaires de 350 millions d’euros peut être envisagé sur ce marché cible évalué à 10 milliards d’euros.  « Cela suppose de démocratiser la pierre-papier, avec des produits plus accessibles, des fonds plus grand public, de s’adresser à une clientèle plus importante», ajoute Joachim Azan, car la majorité des investisseurs sont attirés par des produits à rendement immédiat contrairement à la cible actuelle de Novaxia qui place son épargne pendant 6/7 ans avant de percevoir les bienfaits de son placement.
  • Les Actifs sous gestions représenteront alors près de 3 milliards € (contre 500 millions aujourd’hui)

 

S’agissant du « Développement », un objectif : passer de 2 à 4 milliards de projets pilotés. Soit de 35 à 80 projets

Comment ?

  • Renforcer notre activité de transformateur sur le tertiaire (projet Gallieni/Bagnolet, et INPI à Nanterre)
  • Développer nos partenariats avec les promoteurs afin de financer en amont des projets de transformation immobilière. Pour pénétrer ces nouveaux territoires, la mise en place d’une équipe dédiée est en cours.
  • Capitaliser sur un savoir-faire reconnu, Novaxia est finaliste en 2019 sur 8 projets. Aujourd’hui Novaxia Développement en prenant son envol ouvre son savoir-faire et répond à la demande de grands propriétaires qui souhaitent transformer leur patrimoine immobilier pour mieux le valoriser

 

Notre succès 2019 : Réinventer Paris II avec le projet Terminus GAGNE

La vocation de créateur de valeur est dans nos gènes. Ce flair a été plusieurs fois récompensé lors de grands concours publics où Novaxia Développement présentait des concepts innovants et porteurs. « Notre expertise reconnue nous permet d’accéder à d’autres types de marchés aux actifs plus importants pour lesquels nous irons chercher d’autres investisseurs, principalement institutionnels », précise-t-il.

Le projet de réhabilitation de l’ancienne station de métro Croix Rouge fermée depuis 80 ans, dans le 6ème arrondissement, à Saint Germain des Près, est une fierté. Pour la 1ère fois au monde, Novaxia transformera une station de métro en un projet de culture culinaire, composé d’une halle expérientielle entre marché souterrain et food-court populaire et d’un restaurant – bar à cocktails vient d’être primé.

  • Capitaliser sur l’expertise acquise avec les grands appels d’offres urbains pour continuer à innover sur les usages.

 

…Dans un marché qui évolue.

Le contexte du marché plaide pour la stratégie de Novaxia. Plusieurs éléments dans l’environnement économique et réglementaire viennent conforter cette stratégie de l’entreprise. Le marché va devenir complexe. Les professionnels devront répondre à ces nouveaux défis : raréfaction des plus-values immobilières, multiplicité des usages : un immeuble sera tantôt d’activités, tantôt de logements. Il faudra être agile pour opérer vite les bascules et continuer ainsi à créer de la valeur.

 

Nos projets en cours

Sur les 35 projets que porte le Groupe Novaxia, 5 vont entrer dans une phase de travaux durant cette année 2019 :

  • #Novaxia_Lacépède, où un hôtel 4* émergera bientôt des murs d’un hôtel particulier classé monument historique dans le Vème arrondissement parisien,
  • #Novaxia_Gallieni, où seront installés des bureaux ouverts sur la ville, au bord du périphérique parisien à Bagnolet,
  • #Novaxia_Planchat, #Novaxia_Département où des bureaux obsolètes vont être transformés en logements, respectivement dans le XXème et le XVIIIème arrondissement de Paris,
  • #Novaxia_StOuen rue du Landy où de l’activité obsolète va être transformée en logements.
plan du site mentions légales haut de la page