Fichier joint

Le réseau ERA Immobilier lance un outil d’estimation complémentaire accessible depuis son site Internet

15 nov. 19

Relations presse immobilier
Contact médias : Carol Galivel - 01 41 05 02 02

Basé sur l’open data des transactions immobilières mises en ligne par le gouvernement

L'administration fiscale à ouvert au public, l'accès à sa base de données concernant les valeurs foncières déclarées lors des transactions immobilières, permettant ainsi de connaître le prix ou le descriptif des biens déclarés à l'occasion d'une mutation (vente, adjudication...), ainsi que le montant auquel les biens immobiliers ont été vendus entre 2014 et 2018, en y indiquant la surface, le nombre de pièces, et la surface du terrain s’il y’a lieu.

ERA Immobilier a mis en place sur son site www.erafrance.com   onglet radar ou directement sur www.biens-vendus.fr  un outil complémentaire d’estimation en ligne en intégrant cette data dans sa propre base et en y incorporant des critères de recherche comme la typologie du bien (appartement et maison), nombre de pièces créant ainsi un outil d’assistance à la mise en vente  afin de prendre en compte tous les aspects du marché sur une période précise.

Un outil simple d’utilisation au service des professionnels et des particuliers

Cet outil pratique et simple d’utilisation servira aussi bien les vendeurs, que les acquéreurs, mais aussi les agents immobiliers.

Cela permettra aux particuliers qui souhaitent vendre leur logement de pouvoir s’appuyer sur ces données qui les aideront ainsi à déterminer plus précisément la valeur de leur bien en le comparant avec les autres ventes réalisées dans le même secteur. L’outil de ERA Immobilier regroupe les données d’estimation les plus récentes du gouvernement qui reposent sur l’année 2018.

D’un autre côté, avant de faire une offre d’achat, les acquéreurs pourront avoir accès à des estimations de prix. Ces informations les aideront à savoir si le prix de vente indiqué est dans la bonne fourchette avant de s’engager.

Enfin, du côté de l’agent immobilier, ce dernier pourra s’appuyer sur cette base de données lors de l’estimation d’un bien et justifier plus facilement auprès des vendeurs son estimation. Néanmoins, les chiffres communiqués ne permettront pas de définir un prix définitif de vente, car il faudra les ajuster en fonction des spécificités du bien (situation dans l’immeuble, vue dégagée ou non, travaux à prévoir…). L’agent immobilier saura prendre en compte les critères de chaque bien afin d’en déterminer au plus près la valeur.

« Cet outil est un service complémentaire, mais il ne remplacera en aucun cas le rôle de l’agent immobilier qui saura prendre en compte les critères spécifiques d’un bien immobilier pour affiner son estimation qui feront que deux biens similaires situés dans le même secteur ne se vendront pas au même prix » précise François Gagnon président de ERA France, ERA Europe

plan du site mentions légales haut de la page