Fichier joint

Hausse des taux et accompagnement digital

5 mai 20

Contact médias : Carol Galivel - 01 41 05 02 02

En avril, CAFPI a négocié pour ses clients des taux à 0,76% sur 10 ans, 0,99% sur 15 ans, 1,09% sur 20 ans et 1,35% sur 25 ans (pour rappel les taux négociés en janvier étaient de 0,58% sur 10 ans, 0,79% sur 15 ans, 0,96% sur 20 ans et 1,15% sur 25). « Les effets de la hausse des barèmes des banques de ces derniers mois sont désormais observables sur les taux moyens pratiqués, avec une hausse moyenne de 0,25% par rapport aux taux les plus bas de fin 2019 » analyse Philippe Taboret, Directeur général adjoint de CAFPI.

Malgré la hausse, des taux toujours très bas

Pour mai, les meilleurs taux affichés par les banques sont de 0,59% sur 10 ans, 0,81% sur 15 ans, 0,91% sur 20 ans et 1,20% sur 25 ans et sont en nette hausse par rapport aux taux affichés par les banques en début d’année (0,46% sur 10 ans, 1,65% sur 15 ans, 0,77% sur 20 ans et 0,95% sur 25 ans). « Certes les taux sont en hausse par rapport à 2019 et au 1er trimestre 2020, mais celle-ci est contrôlée et ne devrait pas se poursuivre. Nous devrions arriver à un niveau de taux stable qui permettra aux emprunteurs de poursuivre leurs projets » explique Philippe Taboret.

Les banques et courtiers, comme l’ensemble du marché immobilier, ont été « sonnés » durant les premières semaines de la crise sanitaires, mais depuis début avril, l’ensemble de la profession s’est remis en ordre de marche pour éviter au marché de s’écrouler. « Par exemple chez CAFPI, la gestion des dossiers en cours se fait presque normalement et 100 % des dossiers avancent, même si le temps de réalisation est allongé. Même le montage des nouveaux dossiers est reparti et la plupart des banques acceptent désormais d’étudier les nouveaux dossiers, même si le contexte actuel freine l’activité avec par exemple l’impossibilité de visiter les biens ou les difficultés pour signer les promesses de ventes, poussant les acquéreurs à repousser leurs projets » indique Philippe Taboret.

Un accompagnement nécessaire, même à distance

L’envie d’accéder à la propriété est toujours aussi forte chez les Français qui ont toujours vu dans la pierre une valeur refuge. Avec le confinement, la demande s’est même accentuée, les acquéreurs recherchant désormais, au sens propre, un refuge pour se protéger. « Il faut aider tous les acquéreurs à poursuivre leur projet immobilier, avec un financement adapté. Chez CAFPI, nous continuons d’accompagner nos clients, et ce même à distance, grâce à un parcours client 100% digital permettant de suivre le financement, de l’étude de faisabilité à la signature » conclut-il.

Grâce au certificat de capacité d’emprunt délivré aux clients en recherche de financement par CAFPI, les emprunteurs ont une idée précise de leur enveloppe allouée pour leur projet immobilier et le vendeur dispose d’une preuve que l’acheteur est en mesure de financer son acquisition.

plan du site mentions légales haut de la page