< >
Fichier joint

Renforcement de la demande sur le marché immobilier de Deauville suite au COVID-19

30 juin 20

Contact médias : Carol Galivel - 01 41 05 02 02

Avec la crise du COVID-19, de nombreuses problématiques liées à la surpopulation dans de petits espaces en centre-ville ont été mises en lumière. BARNES Deauville a observé un fort retour de la demande dans le 21e arrondissement de Paris, qu’il s’agisse d’acquisition ou de location saisonnière.

Le confinement comme générateur de prise de décisions

Jusqu’à présent, Deauville était connu comme un marché de résidences secondaires. Mais depuis 2019 et la crise des Gilets Jaunes, ayant amené de nombreuses familles à questionner leur choix de vivre en ville, nombre de parisiens ont été tentés de s’installer définitivement en Normandie. La crise du COVID-19 et le confinement ont donné des envies d’espaces aux citadins qui sont restés enfermés pendant 2 mois. Ce phénomène sociétal, associé à l’essor du télétravail ont accéléré les prises de décisions et par conséquent le nombre de demandes à la campagne. « Nous avons observé une hausse de la demande depuis le confinement. Les envies d’extérieurs, une qualité de vie extraordinaire avec la proximité de la plage et de la campagne, ont donné envie aux acheteurs de venir à Deauville », explique Bénédicte Belvisi, directrice associée de BARNES Deauville. « Il faudra néanmoins faire attention au déséquilibre entre l’offre et la demande dans les prochains mois, car dans cette période particulière le marché est très actif et très peu de nouveaux biens sont proposés à la vente », ajoute-t-elle. 

Les prix de l’immobilier à Deauville sont pour le moment stables, avec par exemple des appartements compris entre 6 000 et 9 000€/m² situés à Deauville. Le prix des biens les plus recherchés est compris entre 1 et 1,5 million d’euros autour de Deauville et jusqu’à 2 millions dans le centre pour les villas Anglo-Normandes proches de la plage. « Notre clientèle est composée à 90% de parisiens qui souhaitent acquérir des biens plus spacieux, avec un espace extérieur et un attrait particulier pour les piscines. Situé à 2h de Paris en train ou en voiture, Deauville porte mieux que jamais son nom de 21e arrondissement de Paris », commente Bénédicte Belvisi. 

 

Un marché de location saisonnière très dynamique 

Cette année, aura été particulière pour le marché immobilier, et celui de la location saisonnière ne fait pas exception. « Dès la sortie du confinement, de nombreux citadins sont venus pour « se mettre au vert », tout en télétravaillant, ce mode de vie fut une découverte pour certains et parfois générateur de projets de vie en Normandie », commente Isabelle Vaugeois, Rentals Manager.

Par ailleurs, l’incertitude de pouvoir partir à l’étranger cet été a poussé les Français à réserver leurs vacances sur le territoire. Deauville reste une destination prisée par les familles ou les amis souhaitant profiter des congés pour se réunir.  

« Le changement climatique participe également à l’attractivité de Deauville avec des saisons estivales plus chaudes, tout en étant une oasis de fraîcheur pour les citadins en période caniculaire ». Cette nouvelle attractivité a donné envie aux propriétaires de louer leur bien permettant pour certains de financer des travaux d’amélioration, pour d’autres de favoriser des investissements locatifs d’où une parfaite synergie entre le Département Transactions et le Département Locations saisonnières afin d’accompagner au mieux les clients dans leurs projets.

plan du site mentions légales haut de la page