Fichier joint

Transformation des bureaux en logements : réaction aux propos d’Emmanuelle WARGON

9 fév. 21

Contact médias : Carol Galivel - 01 41 05 02 02

Emmanuelle Wargon, ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du Logement, a annoncé ce lundi vouloir accélérer la transformation en logements des bureaux vacants. Aux yeux de Norbert Fanchon, président du directoire du Groupe Gambetta, il faut « relativiser l’efficacité et même seulement le réalisme de cette mesure si elle n’est pas accompagnée ».
Dans le dernier communiqué publié par le ministère chargé du logement, Emmanuelle Wargon a « insisté sur la nécessité d’accélérer considérablement » la transformation en logements des bureaux vacants. Pour la ministre, produire d’avantages de logements est « un impératif pour soutenir une offre suffisante » et « un moyen de limiter l’étalement urbain, de prévenir la crise climatique et de préparer la résilience des villes. »

Aux yeux de Norbert Fanchon, président du directoire du Groupe Gambetta, il faut « relativiser l’efficacité et même seulement le réalisme de cette mesure ». L’État doit avant tout créer les conditions juridiques économiques et sociales, pour lever les contraintes techniques et administratives d’une conversion de bureaux de quartier d’affaires en logements, car les coûts engendrés pour la rénovation et la mise aux normes sont particulièrement importants.

Le président du Directoire du Groupe Gambetta estime en plus qu’il faut agir sur le fond pour résorber le manque de logements neufs en « restaurant les relations entre l’État et les maires, en redéployant les aides trop concentrées sur les zones hyperdenses, en allégeant la fiscalité, en réaménageant le territoire, en libérant le foncier disponible ou encore en allégeant les normes de construction ».
plan du site mentions légales haut de la page