Fichier joint

Le Premier ministre Jean Castex se déplace sur le site de la Tisserie avec le groupe REALITES

8 jan. 22

Contact médias : Carol Galivel - 01 41 05 02 02

Samedi 8 janvier 2022, Yoann CHOIN-JOUBERT, P-DG de REALITES, développeur territorial, a reçu sur son site de la Tisserie, à Amiens, Jean CASTEX, Premier ministre, Barbara POMPILI, ministre de la Transition écologique, Emmanuelle WARGON, ministre déléguée auprès de la ministre de la Transition écologique, chargée du Logement et Muriel NGUYEN, Préfète de la Somme.

L’occasion pour le Groupe, très engagé au service des territoires et porté par l’intérêt général, de présenter in situ son projet emblématique situé sur le site de Cosserat, non moins historique pour la cité d’Amiens.

Ce site amiénois emblématique a abrité dès 1794 une manufacture de velours de renommée internationale, fleuron industriel français, vantée par Jules Verne, employant à son apogée 1 100 salariés sur 800 métiers à tisser. Confrontée à la crise du secteur, l’usine est rachetée en 2004, et ferme définitivement en mars 2012.

REALITES, après avoir acquis le site en 2019, a travaillé en préservant son histoire, certains bâtiments et façades étant inscrits au titre des Monuments historiques : un chantier d’intérêt général utile au territoire, mené main dans la main avec l’agence d’architecture Reichen et Robert & Associés, spécialiste de la réhabilitation de sites patrimoniaux. L’objectif est d’y construire un quartier et d’ouvrir le lieu aux Amiénois : 43 000 m² de logements, résidence personnes âgées, commerces, activités artisanales et d’espaces publics aménagés à forte valeur patrimoniale…

À terme, la Tisserie, comptera 8 000 m² de bâtiments réhabilités, 34 000 m² de nouveaux édifices, compris sur 5 hectares aménagés, 400 logements, 500 m² de commerces et 6 000 m² de bureaux, lieux de formation et locaux d’activités. L’appel à projets « Mov’in Factory », destiné à trouver les futurs occupants de l’ancienne friche, a dévoilé ses lauréats en novembre 2021 : dès cette année, la « Tisserie » accueillera notamment l’atelier Bouchendhomme qui proposera de la réfection ou création de sièges anciens et contemporains ou encore la confection de rideaux. Un Brewpub – mélange de pub, micro-brasserie et restaurant - complèteront le projet ainsi qu'une école des métiers numériques. Des jardins partagés végétaliseront enfin le tout avec des carrés partagés et une micro-jardinerie.

Des enjeux environnementaux forts

L’objectif pour le Groupe, entreprise à mission engagée sur les questions de transition écologique, est d’abord d’éviter des émissions de carbone en favorisant l’économie de ressources, mais aussi de préserver l’identité du site, limiter l’artificialisation des sols et de consommer majoritairement des énergies renouvelables à un coût maîtrisé pour les usagers. Ainsi, par exemple, jusqu’à 38% d’émission de CO2 seront économisés grâce à la réhabilitation de constructions existantes. Le raccordement au réseau de chaleur permettra de diminuer de 57% les émissions de CO2 par rapport à une solution gaz, soit environ -200t CO2 par an.

L’enjeu pour REALITES est de parvenir à associer le renouvellement urbain, avec réhabilitation et valorisation du patrimoine bâti, à un contexte de forts impacts économiques et de hauts coûts de travaux, tout en garantissant une programmation mixte avec des prix de sortie des logements correspondant au marché local.

Enfin, cette visite d’Etat sur une friche industrielle d’initiative 100% privée opérée par REALITES, montre l’importance de l’engagement du Groupe sur le territoire, dans ce lieu emblématique si cher à Amiens et lié à son histoire et son identité. 

À l’issue de la visite, le premier ministre, Jean CASTEX, a annoncé que le groupe REALITES était lauréat de l’appel à projets Fonds de Friche au titre de l’ADEME à hauteur de 300 000€. C’est une reconnaissance de tout ce travail engagé, de cette intelligence collective qui permet de faire émerger des projets ambitieux, différents, parfois même difficiles, mais qui constitue un enjeu majeur d’aménagement durable des territoires. « Avec beaucoup d’humilité, nous avons été amenés à travailler sur un site avec une histoire, un patrimoine, et l’idée n’est pas d’y faire un pastiche futuriste, mais de respecter le site avec toutes ses composantes. » déclare Yoann CHOIN-JOUBERT, P-DG de Réalités.  « Ce projet représentera un investissement de 110 Millions d’euros sur le territoire, 800 habitants en 2026 lorsque tous les logements seront livrés, 330 salariés à terme travailleront sur le site. Nous créons un véritable éco-quartier à haute qualité de vie ouvert à tous les amiénois, comme nous savons et aimons les construire ».

plan du site mentions légales haut de la page