Fichier joint

Mobicap, des résidences véritablement inclusives

3 mai 22

Contact médias : Carol Galivel - 01 41 05 02 02 - 06 09 05 48 63 – galivel@galivel.com

« Des résidences adaptées pour tous » : telle est la promesse de la foncière Mobicap qui, depuis sa fondation en 2018 par son président Christophe Clamageran, a promis des résidences véritablement conçues pour toutes et tous, aux personnes en perte d’autonomie comme aux particuliers à la recherche d’un meilleur cadre de vie. C’est chose faite avec leurs quatre premières livraisons, à Louviers (27), Boulogne-sur-Mer (62), Liévin (62) et Abbeville (80).

690 euros HC le loyer du T2, 1 200 euros le T3

Les quatre premières résidences sont « Le Cottage », à Louviers, au 4, rue Louis-Marin Pichou, qui se compose de 32 logements, dont 24 deux-pièces et 8 trois-pièces ; « Le Liberté », au 20, boulevard Beaucerf à Boulogne-sur-Mer, qui propose 30 appartements (18 T2 ; 12 T3) ; 34 appartements, dont 25 T2 et 9 T3, sont proposés au sein de la résidence « Le Céleste », à l’angle de la rue de La Chevalier de La Barre et de l’avenue Jean-Baptiste Defernez à Liévin ; enfin, à Abbeville, « L’Amiral », sis 13, boulevard des Prés, se compose de 32 appartements, dont 24 T2 et 8 T3.

Les résidences, toutes équipées de parkings aériens disponibles à la location, sont distantes à pied des commerces et autres services de proximité ; par voiture, elles demeurent très proches des centres hospitaliers et centres-villes. Pour louer un T2 au sein d’une résidence Mobicap, il faudra compter, charges et prestations non comprises, un loyer de 690 euros par mois ; pour un T3, le loyer sera de 1 200 euros. Outre qu’elles soient totalement meublées, avec literie, vaisselle et une cuisine entièrement équipée en électroménager, les résidences ont également été pensées en adéquation avec une population sénior de plus en plus présente : celle encore autonome, mais en perte d’autonomie et de mobilité.

Un équipement dernier cri

Ce qui fait la spécificité des résidences Mobicap, c’est tout d’abord une construction modulaire en bois massif, qui permet un impact carbone considérablement réduit et un temps de chantier plus court que la normale. Les appartements sont aussi totalement équipés en domotique, commandable par tablette ou smartphone, permettant de régler les lumières et d’ouvrir les portes par simple contact tactile, y compris pour la porte-fenêtre d’accès au balcon, motorisée. Si les logements sont entièrement meublés, literie et vaisselle comprises, les résidents peuvent décider de ne pas y avoir recours : les meubles seront alors stockés sur place.

 « Nos résidences sont conçues pour tous. Elles procurent un mieux-vivre chez soi, incluant les profils à mobilité réduite, sans être discriminant » affirme Christophe Clamageran. L’offre de Mobicap inclut ainsi, outre la domotique, une téléassistance 24 heures sur 24 et des services à la personne, à l’instar du ménage à domicile. Vis-à-vis des risques pour les séniors, tous les logements sont équipés de détecteurs de chutes, avec liaison permanente avec les services d’urgence locaux. Deux ascenseurs par résidence, des plans de travail en cuisine spécialement abaissés et des salles d’eau certifiées PMR complètent le caractère inclusif de chaque appartement.


Mobicap a des projets de résidences jusqu’en 2024 : l’année 2023 verra notamment la livraison de résidences à Lisieux (14), Bourges (18), Luisant (28), Toulouse (31), Béziers (34), Saint-Etienne (42), Blois (43), Marmande (47), Cholet (49), Lys-lez-Lannoy (59), Lourdes (65), au Mans (72) et Dieppe (76)… Autant dire que l’entreprise continuera à s’étendre sur l’Hexagone…

plan du site mentions légales haut de la page