29 mar. 2021
Loi climat : quel impact pour les prix de l’immobilier ?
La loi climat et résilience fixe l’objectif de diviser par deux l’artificialisation annuelle des sols, soit passer de 28 000 hectares à 14 000 hectares à horizon 2031.
Alors que les discussions parlementaires commencent cette semaine sur le projet de loi climat, les avis semblent déjà tranchés. Un article en particulier semble alerter les professionnels de l’immobilier : l’artificialisation des sols, pratique qu’Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au Logement, souhaite mettre à l’arrêt. 

Ainsi la loi climat et résilience fixe l’objectif de diviser par deux l’artificialisation annuelle des sols, soit passer de 28 000 hectares à 14 000 hectares à horizon 2031.
 

À première vu cet objectif para
ît louable cependant d’après Olivier Salleron, président de la Fédération française du bâtiment (FFB) « La loi climat résilience donne des gages aux écologistes, mais elle ne tient compte ni de l’économie, ni du sociétal ». En effet, d’après lui, cette mesure, qui touche certes 4% du territoire national, risque de provoquer une hausse des coûts de l’immobilier, entraînant également une incapacité des Français à se loger comme ils le souhaitent.  

« 
Entre 2000 et 2018, les prix des logements anciens et neufs en France métropolitaine ont augmenté de 115 %. Durant cette période, le coût de la construction n'a progressé que de 50 %. La hausse des prix des logements serait donc expliquée en grande partie par la hausse des prix des terrains », constatait les Notaires de France, dans une étude d'avril 2020. Olivier Salleron rappelle également que « Les Français souhaitent être logés d'une manière correcte. Pour eux, cela signifie un pavillon et un petit jardin ou un immeuble dans une zone pas trop dense. Le contraire de ce que veut le gouvernement avec son projet. ».  

Les professionnels de l’immobilier attendent donc beaucoup de l’examen de ce projet de loi et souhaitent que la limite de l’artificialisation des sols ne se fasse pas au détriment des Français et de leurs attentes en matière de logement.
 

Source : Le Figaro / Reproduction Interdite. Lire l'article.
Crédit image : Galbor Molnar - Unsplash
Logements Environnement Responsable
plan du site mentions légales haut de la page