31 mai 2021
Immobilier : Hausse des prix plus marquée pour les maisons
D’après l’Insee, l’envie des Français de quitter les centres urbains en raison de la crise sanitaire a entraîné une augmentation de 6,5 % du prix des maisons en un an. Une hausse plus importante que celle qui a touché les appartements.

Les logements anciens ont ainsi connu une hausse de leur prix au premier trimestre, avec une augmentation de 6,5 % pour les maisons et de 5,1 % pour les appartements. « La crise a alimenté l'envie de déménagement » et la généralisation du télétravail a fait apparaître « de nouveaux besoins » chez les acquéreurs, a expliqué le notaire parisien Thierry Delesalle, dans le cadre de la présentation des chiffres trimestriels du marché par la Chambre des notaires du Grand Paris.

 

Même constat en région

 

En Île-de-France, cette hausse s’est même établie à 7,1 % pour les maisons contre 3,6 % pour les appartements. La grande couronne est la principale concernée par ce phénomène avec une augmentation de 8% des ventes en un an. 

Le constat est le même en région. À Montpellier, Hélène Fraysse, directrice d'un groupement d'agences, observe une pénurie d'offres qui entraîne une flambée des prix. « Ça se vendait entre 270 000 et 280 000 euros, mais aujourd’hui avec le marché qui a sacrément augmenté, une maison s'est vendue récemment 310 000 euros. Ce qui était totalement inenvisageable il y a encore un an », détaille-t-elle. 

 

Source : LCI / Reproduction interdite
Crédit : Canva
immobilier logement prix hausse maisons
plan du site mentions légales haut de la page