09 nov. 2021
Locations Airbnb  : la Ville de Paris va durcir à nouveau son règlement
La Ville de Paris prévoit de durcir davantage son règlement vis-à-vis d'Airbnb, en obligeant les propriétaires à compenser au triple la transformation de chaque m² de logement en location saisonnière dans les secteurs touristiques de la capitale.
La Ville de Paris prévoit de durcir davantage son règlement vis-à-vis d'Airbnb, en obligeant les propriétaires à compenser au triple la transformation de chaque m² de logement en location saisonnière dans les secteurs touristiques de la capitale.  
 
Certains quartiers à forte densité de meublés touristiques vont devenir des "secteurs de compensation très renforcée, indique ce jour à l’AFP, Ian BrossatÇa va être le cas notamment du Marais, de Montmartre, du Quartier Latin, des Champs-Elysées et du quartier de la Tour Eiffel.  
 
La compensation au triple vise à "dissuader les propriétaires de transformer des logements en Airbnb dans ces quartiers", explique à l'AFP M. Brossat. "Grace à ce règlement, entre 2012 et 2020, 47.000 m2 de logement ont été créés en compensation", souligne-t-il.  
 
La Ville de Paris indique avoir récupéré plus de 11 millions d'euros d'amende, en faisant condamner les propriétaires et les plateformes qui avaient dépassé la limite de 120 nuitées, pour les résidences principales, ou ne s'étaient pas soumis au changement d'usage et au mécanisme de compensation. 
 
Présenté mardi lors de l'instauration "d'un observatoire de la location meublée touristique à Paris", ce nouveau règlement fera l'objet d'un vote au Conseil de Paris de décembre, pour application dès 2022. 
 

Source : AFP / Reproduction interdite 
Crédit photo : Canva 

location logement immobilier
plan du site mentions légales haut de la page