< >
Fichier joint

GSE livre le premier bâtiment spécialement dédié à la conservation d'œuvres d'arts en France sur l'aéroport Paris-Le Bourget

14 oct. 20

Contact médias : Carol Galivel - 01 41 05 02 02

Implanté sur la partie Est de la plateforme aéroportuaire de Paris-Le Bourget - premier aéroport d'affaires européen -, ce nouveau bâtiment, d’une surface totale de 24 913 m², est le premier en France construit spécifiquement pour le stockage et la conservation des œuvres d’art. La conception et la construction de ce centre de conservation d’œuvres d’art ont été confiées à GSE par la société André Chenue (filiale du groupe Horus Finance) et le Groupe ADP, en tant que co-investisseurs et co-exploitants.
Ce site, d’une architecture sobre et soignée, accueille des réserves sur une surface disponible de 19 300 m² répartie sur quatre niveaux. Imaginé par l'agence GBL Architectes, il propose des vastes volumes de stockage et de conservation, à destination des propriétaires d'œuvres d'art et des professionnels du monde de l’art et de la culture.
 
Des espaces de stockages modulables jusqu’à 3000m² avec des solutions techniques spécifiques
Avec son jardin suspendu et ses façades en panneau béton matricées, le bâtiment est perçu comme un « coffre-fort drapé de blanc ». Les espaces de stockages présentent des hauteurs libres de 3m40 chacun et 5m60 pour les salles en rez-de-chaussée, afin d’accueillir des œuvres de grandes dimensions.
 
L’ensemble des salles sont tenues hors poussière et protégées du risque d’incendie par un système d’hypoxie qui appauvrit l’air en oxygène à un taux de 17% au lieu de 21%.
 
La température et l’hygrométrie des salles sont contrôlées et maintenues à valeurs constantes afin de préserver les œuvres stockées, et pilotables à distance par un système de GTB.
Un PC sécurité 24/24h assure la surveillance de ce coffre-fort doté d’installations antieffraction des plus hauts standards,
 
Les réserves sont personnalisables et peuvent être équipées à la demande des clients. Elles comportent également des locaux et services adaptés à la restauration des œuvres d’art et à la conservation des collections de mode à haute valeur.
 
Certifié HQE – Niveau très bon, le bâtiment bénéficie notamment d’une étanchéité à l’air dix fois plus performante que les labels environnementaux les plus exigeants.
 
Un accompagnement et une réalisation « haute couture » de A à Z
 
Bien que le bâtiment soit d’une grande envergure, il a été réalisé sur une parcelle exigüe de 7 768 m² et a dû répondre à de nombreux défis. GSE s’est appuyé sur son expertise dans la conception-construction en utilisant les technologies de modélisation BIM, depuis la conception à l’exploitation du bâtiment.

L’ensemble du projet a été réalisé en un temps record de moins de 18 mois, grâce à l’expérience du contractant dans le management de ce type de projet conçu essentiellement avec des ouvrages préfabriqués en usines.

« La nature du bâtiment et sa destination impliquaient la parfaite compréhension des enjeux et des contraintes techniques associées. Des solutions innovantes tant en termes de structure du bâtiment, que d'isolation et d'équipements techniques ont permis d’y répondre, tout en respectant nos attentes d'impact environnemental. » affirme Julien Da Costa Noble, CEO de la société André Chenue et du groupe Horus Finance.
« Les équipes GSE ont été capable de se projeter dans la situation du futur exploitant pour trouver des solutions efficaces.  Les retours des premiers clients qui s’installent dans le bâtiment sont déjà très positifs. » souligne Arnaud Baret, Directeur financier de la société Horus Finance.

Idéalement situé à proximité des grands axes routiers, aériens et transports en communs

Aux pieds des pistes du premier aéroport d'affaires européen, le bâtiment est situé à seulement 7 km de Paris et 13 km de l’aéroport Roissy CDG par l’autoroute A1, facilitant l’accès et le transport des œuvres.

Il sera également desservi par la future Ligne 17 du Grand Paris Express.

« Ce projet participe du rayonnement de la place parisienne dans le monde de l’art et contribue au développement économique et culturel du Grand Paris. » déclare Serge GRZYBOWSKI, directeur immobilier du Groupe ADP.
plan du site mentions légales haut de la page