Fichier joint

Bécarré réinvente l’hôtellerie lifestyle à La Réunion

23 mar. 21

Contact médias : Carol Galivel - 01 41 05 02 02

C’est à Saint-Pierre que le groupe Bécarré a ouvert Le Terre Sainte, un hôtel au concept lifestyle inédit.
C’est à Saint-Pierre, sur la côte sud de l’île de la Réunion, que le groupe Bécarré, membre des Promoteurs du Grand Paris, a ouvert Le Terre Sainte, un hôtel au concept lifestyle inédit. Idéalement situé, à 100 mètres de la plage et à 200 mètres du centre-ville, l’établissement, géré par le groupe Exsel Authentic Hotels, partenaire du groupe Accor dans le département, et décoré par des artistes locaux, propose 44 chambres, dont trois en co-sleeping.


Le Terre Sainte s’inscrit dans l’ambiance vivante du quartier

Sur l’île de la Réunion, le groupe Bécarré a pris le parti d’allier hôtellerie lifestyle et art contemporain au sein de l’établissement Le Terre Sainte, qu’il a imaginé avec l’architecte Jean Pihouée et dont il est propriétaire.

Le long de la rue Amiral Lacaze, l’hôtel qui est dorénavant ouvert au grand public propose 44 chambres[1] réparties sur quatre étages à destination de la clientèle locale mais aussi (et bientôt) des touristes non réunionnais. L’offre sera complétée par une salle de séminaires susceptible de recevoir 50 personnes, un vaste espace de coworking et un parking couvert. Sans oublier une galerie d’artistes et un bar à cocktail.

Une des caractéristiques de l’établissement, géré par Exsel Authentic Hotels ? Son inscription dans l’ambiance vivante et dynamique du quartier, au cœur de cette cité balnéaire surnommée la « capitale du Sud », à travers la reprise de codes architecturaux contemporains : utilisation de matériaux bruts rappelant le côté hétéroclite des kaz, assemblage de mobilier coloré et références vintage.

De même que son ultra-connectivité au service d’une expérience voyageur optimale : branchements USB, enceintes bluetooth, check-in en ligne et clé-mobile, etc.
 

Après le coworking ou le coliving, place au co-sleeping

Cette volonté de s’intégrer au mieux dans le milieu qui l’entoure se retrouve dans la multiplication des lieux d’échanges et de découvertes au sein même de l’hôtel. A commencer par les trois espaces de co-sleeping proposés aux voyageurs isolés principalement, constitués de quatre ou huit lits simples et superposés.

Pensés pour le vivre-ensemble et situés en rez-de-jardin, ces espaces disposent tous d'un coin salon et d’un grand espace extérieur commun de 30 m², « ce qui donne sens au concept lifetsyle », précisent les équipes de Christian Bertetto, président-fondateur du groupe Bécarré. Des aménagements ont également été conçus pour préserver l’intimité de la clientèle au sein même de ces lieux de vie atypiques, inédits à la Réunion (salles de bains séparées, armoires sécurisées, etc.).
 
Très bon marché (accessible dès 35€ la nuit), cette offre revisite le concept classique d’auberge de jeunesse, en proposant beaucoup plus que de simples lits aux voyageurs en quête d’évasion et d’aventure.


Un lieu de production et de diffusion de l’art contemporain

Cette nouvelle réalisation du groupe Bécarré a pour autre caractéristique sa galerie. Elle accueillera les œuvres de nombreux artistes, permettra un mélange des générations et des cultures au gré des événements et des expositions. C’est assurément l’objectif principal des porteurs du projet, qui ont d’ores et déjà confié la décoration des murs de l’établissement à divers artistes locaux, peintres, graffeurs et/ou photographes, dont Yren, Ador, Kebz, Yann Legall, Fatak, Riani, Bonheur Graphik, Mehdi MLC, Sept Spray, KCL Pikachu, Rdutemps, Abeil One ou Frédéric Rivière. « Ces œuvres retranscrivent à leur façon la richesse et la diversité du quartier Terre-Sainte », disent-ils à l’unisson.

Par ailleurs, dans cette logique d’échanges et de découvertes, l’hôtel collaborera avec la Galerie Very Yes de Jace qui proposera de nouvelles expositions tous les deux mois. Des petits concerts pourraient même être organisés à moyen terme.


Prendre part au développement de l’économie locale

L’ouverture du Terre Sainte permet la création de 13 emplois dont certains seront destinés à faciliter la reconversion professionnelle et assure une alternative aux demandeurs d'emploi de longue durée.

Très impliqué sur le marché local depuis plus de 20 ans, le groupe Bécarré mène actuellement des négociations visant à acquérir un nouveau foncier pour la réalisation d’un second hôtel à proximité du Terre Sainte dans la commune de Saint-Pierre.


[1] L’établissement compte 17 chambres supérieures, 19 chambres deluxe, 6 studios avec kitchenette et 3 espaces de co-sleeping.
plan du site mentions légales haut de la page